Lettre d’une jeune marocaine à un jeune barbu

Monsieur le Da3ichi en herbe, viens que je te cause 2 secondes. Je vais t’appeler Monsieur Barbich’, c’est plus simple!

 

 

Alors comme ça, tu voudrais que je me couvre de la tête aux pieds, pour que toi, O Barbich’, tu ne sois pas tenté. Même si tu me fais porter la burqa, tu trouveras toujours quelque chose à interdire : ma démarche peut être ? Mon ombre sur le bitume? Mon odeur ?

 

 

 

 

Quel est ton but ultime ? Testosterona rules the world ? Penis Power? Aucune dictature ne résiste, la Totacture n’échappera pas à la règle.

 

 

 

 

Pourquoi tu fais tout ça ?

 

 

Dieu t’a envoyé sur Terre pour te tester, voir si tu peux dépasser tes instincts primaires pour te rapprocher de lui. Je crois que t’es entrain de rater le test.

 

 

 

Au lieu de faire un travail d’introspection, toi, t’as décidé que la meilleure manière de calmer tes ardeurs, c’est de couvrir tout ce qui pourrait les attiser? Mais Barbich’, ton désir est dans ton for intérieur, c’est en toi que tu dois le combattre, pas chez les autres, et encore moins chez moi.

 

 

 

 

 

Relaxxxxx, si tu n’as pas envie d’être tenté, eh ben reste chez toi! Ou détourne ton regard si ce que tu vois ne te plait pas, alors que toi tu reluques mieux qu’un scanner ou une IRM. Ou encore, mets des œillères! Ça marche bien avec les chevaux, ce devrait marcher sur toi aussi! Ou je ne sais pas moi, déménage sur la Planète qui vient d’être découverte, quelques millions d’années lumières vont te séparer de la tentation! Ce n’est pas l’idéal ça?

 

 

 

 

Tu sais, l’histoire que tu sors à chaque fois pour te justifier: le diable s’est déguisé en femme pour te détourner de ta foi. Moi je crois que le diable, il n’a pas que ça à faire, il a d’autres chats à fouetter.

 

 

 

Et puis même s’il voulait le faire, tu ne crois pas qu’il a un accès direct à ton petit Moi? Le Diable, vois-tu, est déjà en toi.

 

 

C’est lui le youporn qui défile 24h/24 dans ton esprit. Toi, t’appuies sur Play à la vue d’un morceau de peau ou d’une courbe. Même ce qui te fait kiffer dans l’au-delà, c’est les 70 vierges que tu pourrais te taper. T’es pas un petit obsédé qui se cache derrière la religion pour refouler son envie de sexe permanente? Avoue… Ya Abou Rocco!

Lire aussi :  Micro-trottoir: Que pensent les Marocaines de la drague de rue? (vidéo)

 

 

 

 
Arrête de te focaliser sur la femme. Je ne sais pas moi: essaie d’inventer une machine révolutionnaire, ou de trouver un remède contre le cancer, ou encore un modèle de société… ou encore, un masque high-tech qui habille les nanas dénudées quand tu le portes! Il y a pleins de domaines où tu pourrais être plus utile au lieu de passer ton temps à sortir des fatwas de caniveau et des leçons sur comment je dois me comporter.

 

 

 

Bien que tu crois fermement que tu peux me réduire à une enveloppe corporelle et un appareil de reproduction (Ah j’oubliais, tu me prends aussi pour une poupée gonflable), rentre dans ta petite cervelle que je suis un être humain comme toi, ni plus, ni moins (si, peut-être beaucoup plus que toi tout compte fait).

 

 

 

Sinon, si l’option je ne suis qu’un morceau de viande pour toi persiste dans ta petite tête, achète chi del3a woulla chi hebra, et éclate-toi à fantasmer dessus.

 

 

 

Une dernière chose, sache que je m’habille comme je le fais, parce que je suis bien dans mes baskets. Ça n’est nullement pour essayer de te séduire. Franchement, t’es pas trop mon genre. Je porte une jupe, une robe, un short ou un débardeur comme tu le fais, parce que je me sens bien dedans.

 

 

J’ose espérer que tu ne t’habilles pas ainsi pour me séduire, parce que c’est raté. Je te perçois comme un poteau, ou un câble électrique, ou encore un balai. J’aime les gentlemen, j’aime la vie, un concept qui t’est étranger. Et j’aime errojola: un homme, un vrai, n’utilise jamais la force pour arriver à ses fins: t’es hors jeu Man! Sinon, pour tes démonstrations publiques toujours en troupeau de Barbich’, je salue ton courage d’affronter à 10 contre 1.

 

 

 

Alors s’il te plait, ou même s’il ne te plait pas, cesse d’utiliser ton corps et fais marcher ton cerveau. Les dinosaures étaient forts physiquement, ça ne les a pas sauvés de l’extinction. Et tu l’admets toi même, Kiy Dnssa kay ghleb!

 

 

 

Un dernier conseil, essaie de te regarder dans un miroir, quoique tu fasses, tu peux tromper ton monde, mais tu ne peux pas tromper celui au nom duquel tu veux dicter tes lois.

 

 

Rah la barbiche ne fait pas le moine!

 

 

Cette chronique a été postée sur Facebook par Rita Ibn Khalidi le 12 août 2017.