« Miss Univers Liban 2018 » n’est plus derrière les barreaux. Nouhaila Imelki, qui avait tué deux enfants assoupis près d’un arbre à Marrakech après avoir perdu le contrôle de son véhicule début septembre est sortie de prison hier dans la soirée.

D’après Le Site Info, la jeune femme qui conduisait en état d’ébriété ce soir là, a été libérée suite au retrait de la plainte des familles des victimes.

Libérée et déjà sur Instagram

Une fois sortie de prison, Nouhaila Barbie s’est emparée de son compte Instagram pour annoncer qu’elle ferait un live dans la journée afin de rétablir SA vérité.

«Que dieu ait les âmes de ces enfants en sa sainte miséricorde. Demain, je ferai un Live pour répondre aux allégations des menteurs, des hypocrites et de la presse malhonnête», a-t-elle promis.

Pour rappel, la Miss basée à Dubaï, a passé une soirée très arrosée à Marrakech. En état d’ébriété avancé, Nouhaila Imelki alias Barbie a perdu le contrôle de son 4×4. La jeune femme a foncé dans un arbre pour freiner sa course. Si elle aurait pu s’en tirer avec des égratignures et un pare-choc cassé, Barbie a fauché deux enfants sans domicile qui dormaient à point fermés près de l’arbre. D’après les mêmes sources, les enfants sont morts sur le coup. Suite à ce terrible accident, une amie de la Miss couronnée à Beyrouth s’est emparée de son compte Facebook pour relater ce tragique événement. Dans ce post supprimé depuis, elle a d’ailleurs reconnu son état d’ébriété ainsi que celui de Barbie, la conductrice du véhicule.

On attend le live de la jeune femme pour en savoir plus sur les circonstances de l’accident.