Pour la première fois, les voitures électriques ont participé à la 28ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles qui a pris fin samedi sur la plage d’Essaouira.

 

Une catégorie à part entière de véhicules électriques a fait son entrée pour la première fois dans le rallye. En plus de maîtriser l’orientation, cette catégorie (E-Gazelles) requiert des aptitudes à l’éco-conduite puisque les concernées doivent gérer l’autonomie sur chaque étape d’un parcours spécifique hors dunes. Elle s’inscrit logiquement dans la démarche environnementale du rallye : le seul au monde à être certifié ISO 14001. Détails dans la vidéo ci-dessus.

 

Une course effrénée 100% féminine

 

 

Cette compétition qui a démarré le 17 mars courant depuis la ville française de Nice, a connu la participation de plus de 300 femmes (20 à plus de 60 ans) issues de quelque 16 pays, qui ont parcouru un long circuit de quelque 1.300 km à travers le Maroc, réparti en 6 étapes de course effrénée, mais aussi d’émotions, de motivation, de partage et de challenges.

 

Défilé de véhicules sur la plage d’Essaouira avant la remise des prix

 

Ainsi, un défilé de véhicules (4/4, Quads/SVS) a parcouru la plage d’Essaouira sous les applaudissements ininterrompus d’un grand public de différents âges, venu nombreux saluer et applaudir « des Gazelles« , combien si heureuses et fières d’avoir, à la fois, achevé cette belle aventure humaine dans de meilleures conditions, et fait montre de ténacité et d’un esprit combatif pour transcender toutes les difficultés rencontrées.

 

Par la suite, les différentes participantes ont été chaleureusement accueillies, le temps d’une cérémonie de remises des prix et trophées, pour célébrer avec les officiels, les organisateurs, les invitées et les supporters des différents équipages, ce grand exploit, celui de pouvoir boucler la boucle de cette nouvelle édition.

 

 

Le Rallye Aïcha des Gazelles, « une vitrine » pour le Maroc

 

Dans une allocution, Mme Lamia Boutaleb, secrétaire d’Etat chargée du tourisme, a félicité l’ensemble des équipages ayant pris part à cette manifestation d’envergure, qui se veut l’occasion de découvrir le Maroc dans toute sa splendeur, son authenticité, sa simplicité et son hospitalité.

 

« Le Rallye Aïcha des Gazelle qui a soufflé cette année sa 28è bougie, a toujours servi de véritable vitrine pour le Maroc et pour ses régions du Sud« , a-t-elle dit, souhaitant plein succès pour les prochaines éditions de cette manifestation.

 

 

De son côté, le gouverneur de la province d’Essaouira, M. Jamal Makhtatar, s’est dit honoré de l’excellente organisation de cet événement qui permet, à chaque fois, « un renouvellement d’émotions, de joie et de plaisir » dans la ville d’Essaouira.

 

 

« Le Rallye Aïcha des Gazelles s’est érigé en un événement structurant pour Essaouira et sa région et figure désormais, sur l’agenda des événements phares de la ville« , a rappelé le gouverneur, réitérant l’engagement des autorités provinciales à œuvrer de concert avec les organisateurs en vue d’ériger la ville d’Essaouira, de manière définitive et officielle, comme étape ultime de ce Rallye pour les éditions à venir.

 

 

 

La directrice générale et fondatrice du Rallye Aïcha des Gazelles, Mme Dominique Serra, a rappelé, quant à elle, que cette compétition tout en balayant préjugés et clichés, n’a jamais cessé de grandir, de se construire et d’évoluer avec le temps autour de ses valeurs fondatrices à savoir : le courage, le dépassement de soi, la loyauté, l’entraide et l’engagement environnemental et solidaire.

 

« Sans tout cela, le rallye Aïcha des Gazelles du Maroc ne serait qu’une parenthèse. Or, pour moi comme pour l’ensemble des acteurs de l’événement, il nous ramène tous à cette notion d’humanité essentielle, il constitue l’aventure d’une vie. Une aventure qui, souvent, leur donne envie de changer de vie et celle de ceux qui les entourent », a-t-elle dit.

 

 

Par la suite, des prix et des trophées ont été remis aux différents équipages gagnants dans les catégories : « SVS, Quads, et Motos », « 4/4 », « E-Gazelles » (innovation de cette édition), et « Crossovers et Crossovers électriques ».