Le ministère de la Condition féminine du Canada ne met pas tout le monde d’accord. A l’occasion de la Journée Internationale des Femmes, Condition Féminine du Canada a lancé une campagne sous le thème «#MonFéminisme ». Afin de démontrer la diversité dont jouit le Canada, Condition Féminine Canada  a mis en avant plusieurs portraits.

 

Parmi ceux-ci, celui d’une femme portant le hijab. Une photo qui a fait polémique et a même été jugée par certains comme étant antiféministe. C’est ainsi que l’on peut lire des tweets du genre : « #MonFéminisme ne peut être à géométrie variable ! Le féminisme est UNIVERSEL, et la soumission des femmes aux hommes sous prétexte de pudeur ce n’est pas du féminisme ».

En plus des utilisateurs des réseaux sociaux, la campagne a réussi a contrarier, la militante canadienne d’origine algérienne, Djemila Benhabib, qui s’est exprimée sur Facebook.

 

Il semblerait que pour certaines personnes le hijab est un symbole d’oppression, puisque dans la religion musulmane, les femmes doivent se couvrir en présence d’un homme. Une campagne qui n’avait nullement l’intention d’offenser les gens puisque comme l’a souligné ministère, « Le thème de la Journée internationale des femmes de cette année, « #MonFéminisme », s’inspire du rôle que le féminisme continue à jouer dans la définition du Canada et des pays du monde entier ». Si certains y voient une avancée et de l’ouverture d’esprit, d’autres ont trouvé cette affiche alarmante et sont emparés des réseaux sociaux pour s’indigner.