Tandis que les premiers rhumes et coups de froid commencent à se faire sentir et que la pandémie de coronavirus repart de plus belle, on renforce un maximum nos défenses immunitaires pour éviter de tomber malade. Conseils.

 

Entre la baisse des températures, la fatigue et le moral en berne, l’arrivée de l’automne coïncide avec une baisse de notre immunité. Or, c’est lors des saisons froides que les virus circulent le plus, d’autant plus cette année, marquée par la forte présence de la Covid-19. Si l’on présente des carences, que ce soit en vitamines ou en magnésium, et que l’on n’adopte pas une bonne hygiène de vie, les risques de tomber malade augmentent considérablement. Pour améliorer la qualité de la réponse immunitaire de notre organisme et ainsi l’aider à se défendre contre les infections virales et bactériennes, il est recommandé de lui donner un petit coup de pouce.

 

Faire le plein de vitamines

Qu’il s’agisse de vitamine A, C, E ou D il est important de faire une petite cure dès l’arrivée des saisons froides pour stimuler la prolifération de globules blancs, nécessaires à la fabrication d’anticorps. On fait alors le plein de fruits et de légumes frais (oranges, citrons, kiwis, fruits rouges, épinards, persil, choux…) riches en vitamine A et de poissons gras à forte teneur en vitamine D (maquereau, saumon, foie de morue, sardines, harengs fumés…). On peut également se tourner vers des compléments alimentaires pour nous aider à pallier nos carences (comprimés à croquer ou effervescents, ampoules…) mais l’important est de privilégier une alimentation saine et de profiter des rayons du soleil dès que cela est possible.

 

Miser sur les probiotiques

70% de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. Les bonnes bactéries présentes dans notre tube digestif (appelé également « flore intestinale) sont donc nécessaires à la défense de notre système immunitaire. Si la flore intestinale est déséquilibrée, les infections seront plus fréquentes. Pour préserver son équilibre et son bon fonctionnement, il est important de la repeupler de bonnes bactéries à l’aide de micro-organismes bons pour la santé, les probiotiques. On les retrouve notamment dans les produits fermentés à savoir les yaourts, les fromages, la choucroute, les cornichons, le miso ou encore des boissons fermentées telles que le kéfir et le kombucha. Là encore, il existe des compléments alimentaire à base de probiotiques présentés sous forme de gélules, de comprimés à croquer ou de poudre, à prendre quotidiennement.

 

Se tourner vers les oligo-éléments et le magnésium

Présents en quantités infimes dans notre organisme, les oligo-éléments sont néanmoins indispensables à son bon fonctionnement. Par oligo-éléments, on entend notamment le fer, le cuivre et le zinc. Ce dernier se retrouve dans la plupart des aliments riches en protéines comme les céréales complètes, le jaune d’œuf, les crustacés, la volaille et le fromage. Le magnésium, quant à lui, est préconisé lorsque l’on a un petit coup de fatigue. On se rabat alors sur le chocolat noir, les fruits de mer, le café, les fruits secs (amandes, noix de cajou, noix…), les pains et riz complets…

 

Dormir suffisamment

Une bonne hygiène de vie passe évidemment par une alimentation saine, mais également par un rythme de sommeil adapté à nos besoins. D’après les recommandations, 7 à 8 heures de sommeil minimum sont nécessaires pour être en forme. Néanmoins, certaines personnes peuvent se contenter de 5 heures quand d’autres ont besoin de 10 heures. L’important est de trouver son rythme et d’écouter son corps pour ne pas dépasser ses limites. En effet, un corps fatigué est synonyme de système immunitaire affaibli et ouvre plus facilement la porte aux virus et infections.

 

Pratiquer une activité physique régulière

On le sait, le sport est important pour la santé. Seulement, il n’est pas toujours facile de se motiver, surtout lorsque les températures commencent à chuter. Pour autant, il n’est pas nécessaire de pratiquer une activité trop intense ou trop difficile. 30 minutes de marche ou une dizaine de minutes de gymnastique par jour suffisent pour se maintenir en forme. On prend alors le temps de découvrir ce qu’on aime et surtout ce qui nous donne du plaisir. En effet, dès lors que l’on a trouvé l’activité qui nous correspond, on ne peut que profiter de cette sensation de bien-être qu’offre le sport et dont on ne pourra plus se passer.

 

S’aider d’huiles essentielles

L’aromathérapie est de plus en plus préconisée pour lutter contre les différentes infections et soulager les maux de tête, la toux, les troubles respiratoires ou encore digestifs. Les huiles essentielles sont en effet de véritables concentrés de molécules (certaines en possèdent une centaine), ce qui les rend très efficaces. Mais de part leurs formules très concentrées, il est nécessaire de les utiliser avec précaution. Quelques gouttes par jour suffisent amplement. Pour lutter contre les maladies hivernales, on se tourne vers l’huile essentielle de ravintsara dont l’action antivirale et les effets stimulants sur le système immunitaire sont reconnus par de nombreux professionnels. On en applique alors 2 gouttes tous les matins sur les poignets lorsque l’on sent que notre système immunitaire n’est pas au top de sa forme. Le plus ? Cette technique peut être utilisée sur toute la famille, dont les enfants à partir de 6 ans.