Saad Lamjarred réclame 15 000 euros de dommages et intérêts à Laura Prioul (VIDÉO)

Le chanteur marocain ne s’est pas présenté une seconde fois devant le Tribunal de Grande Instance mais a tout de même pris le temps de sortir un clip.

 

Poursuivi pour « viol aggravé » et « violences volontaires aggravées » en octobre 2016, Saad Lamjarred, a passé quelques temps à la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne avant d’être assigné à résidence avec bracelet électronique et l’interdiction de quitter le territoire français. Convoqué ce lundi 4 avril au Tribunal pour une expertise médicale, le chanteur ne s’est pas présenté à l’audience et a été représenté par l’un de ses avocats.

 

 

Saad Lamjarred poursuit Laura Prioul pour diffamation

 

Le chanteur accusé de viol réclame à Laura Prioul de lui verser 15 000 euros de dommages et intérêts pour diffamation. Il a également refusé de se soumettre à l’expertise médicale.

 

Si la jeune femme a demandé une expertise médicale, c’est parce que son état de santé s’est fortement détérioré depuis que son agression a eu lieu en octobre 2016. Le rein gauche de Laura Prioul ne fonctionne plus selon l’avocat de la jeune femme, l’expertise médicale avait pour but de savoir si cela était lié à l’agression. Laura Prioul saura le 18 juin si la demande d’expertise est acceptée ou non par les autorités.

 

 

Au lieu de se présenter à l’audience, Saad Lamjarred a posté un clip sur Youtube

 

 

 

Depuis qu’il est passé par la case prison, Saad Lamjarred n’a pas pour autant quitté la musique. Après “Let Go” et “Ghazali“, le chanteur a dévoilé ce lundi 4 juin dans la soirée, le clip de son dernier titre “Ya Allah“. Une chanson rendant hommage à Dieu et prônant la spiritualité. Coran, mosquée, ciel étoilé… les images du clip prouvent bien que le chanteur a souhaité jouer la carte de la spiritualité. Ramadan oblige, ce clip a déjà été visionné plus 600 000 fois, on se demande comment la défense a perçu cette chanson…