Quand les gâteaux du ramadan partent à l’affront du coronavirus

Dans une étrange coïncidence, les gâteaux du Ramadan semblent suivre le même itinéraire que le nouveau coronavirus à Casablanca, avec une offre quasi normale dans les quartiers hautement fréquentés, les plus frappés par la pandémie, et une éclipse presque totale de ces délices dans la reste de la métropole, où le confinement est très largement respecté.

Ramadan au temps du confinement: les conseils d’une nutritionniste

Un Ramadan bien particulier en ces temps de coronavirus et de confinement. Si les veillées spirituelles à la mosquée manquent au programme, les «chiwates» n’auront sûrement pas déserté les tables de ce mois sacré. Une nutritionniste et un pneumologue rappellent l’importance -d’autant plus cruciale en cette pandémie-, de maintenir une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie.